JOUR 6

Saint Benjamin que nous fêtons aujourd’hui nous a jeté un sort…

Pas de soleil, pas de vent et d’énormes vagues !

il a fallu « bousculer » un peu nos élèves pour qu’ils acceptent de se mettre à l’eau pour d’autres activités rafraîchissantes. Mais comme il n’y a pas eu plus de trois gouttes de pluie, alors qu’une dépression était annoncée, chacun y a mis du sien et les activités se sont bien déroulées.

Certes pour la voile, il fallait aider un peu les bateaux en godillant avec les safrans ou en « pompant » l’air dans la grand voile, mais au milieu du lac il était possible de prendre quelques risées.

 

Certains avaient choisi de gréer les bateaux loin de la plage après le remorquage du moniteur.

C’est plutôt le retour vers la plage qui nécessitait de la rame à bras ! Mais nous avons l’habitude …

Nos moniteurs de surf avaient délaissé l’océan, trop difficile et dangereux à surfer aujourd’hui, pour nous proposer des activités de sauvetage , genre « Alerte à Malibu » sans Pamela Anderson wink ou de stand up paddle.

Les différentes techniques (avec planche et avec bouée) ont été démontrées et certains ont joué les noyés en espérant le secours rapide et efficace de leurs compagnons de jeu… Heureusement qu’il s’agissait d’une simulation sinon nous serions rentrés avec quelques élèves en moins...

 

ici la technique de la loutre !

Mais après quelques tentatives, ils avaient pris le coup.

Quant aux paddles, ils restent particulièrement instables et seules des vidéos vous permettraient de vous en rendre compte.

Maintenant c’est l’heure des bagages, du ménage et de la fermeture définitive de nos chambres.

Il est 17h... le car va arriver....c'est fini, nous rentrons !

 

JOUR 5

C’est la Saint Amédée aujourd’hui mais pas pour nous… Pour nous c’était la fête de Bastien qui abordait aujourd’hui son 17ème printemps !

Gâteau, bougie, cadeau, tout y était ! Et même le broc d’eau sur la tête pour lui rappeler que ses copains aussi n’ avaient que 17 ans !!

                        

Mais parlons de notre belle journée d’activités.

Le vent s’est enfin décidé à sortir de son lit et nous a offert de belles conditions de navigation sur les catamarans.

Cela nous a valu quelques expériences mémorables, voire quelques petites décharges d’adrénaline lorsque, voile bordée, le bateau montait sur une seule coque.

Nous avons expérimenté aussi la voile en solitaire : seul(e ) sur le catamaran à s’occuper de tout, la barre, la grand voile et le foc… C’est S.M. qui s’y est essayé la première mais la tentative n’a pas duré très longtemps puisqu’au bout de 5 secondes le bateau était couché et le capitaine à l’eau !

Lors du redressage, les deux équipiers ont bien effectué le début de la manœuvre mais lorsque le bateau s’est retrouvé sur ses deux coques les deux mousaillons ont lâchement lâché l’embarcation qui s’est mise à rentrer seule à la plage ! Deux filles à l’eau et un bateau qui s’enfuit…

 

Vite ! il faut d’abord rattraper le voilier  et sauver les filles après (elles,  elles ont un gilet de sauvetage !)

En deux coups de zodiac tout était rentré dans l’ordre !

L’expérience en solitaire s’est quand même prolongée, avec bonheur cette fois, pour d’autres élèves.

Une belle journée de voile, vraiment !

 

Coté surf, J.P et T.P. ont enfin accompli le trajet en vélo avec leur groupe sans encombre !

Ce matin les vagues étaient [« grosses + » avec 15 de période , 1.50 de creux et des rouleaux de plus de 2 ]

Vous n’avez que 2 heures pour déchiffrer car elle est plus facile !

Les jeunes du spot du nord ont troqué leur board de surf contre des bodys tandis que ceux des spots sud ont fait du body sur leur board de surf…

Après cela le repas était le bienvenu et les corps étaient fatigués. La pose postprandiale s’est effectuée dans les canapés !!

  

L’après-midi, remise en forme avec le jeu du béret sur la plage et lecture de la mer… encore plus de vagues à lames !

damned ! impossible de surfer donc bodyboard pour tout le monde avec tentative de 360° pour les plus téméraires.

Carton plein côté amusement comme coté sensations fortes !

Ce soir dance floor jusqu’à …23h30 ! Nos oreilles ne supporteront  pas plus !

Demain journée marathon avec deux activités, un grand ménage de chambre, les bagages à finir et les vélos à ramener chez le loueur… le tout avant 17h heure prévue pour notre départ !!

Si, si , on va y arriver !!! le blog sera rédigé dans le car et « posté » durant un arrêt si nous trouvons un accès wifi. Sinon, vous attendrez le lendemain matin…

JOUR 4

 

Aujourd’hui c’est la Sainte Gwladys… Mais sur le lac c’était plutôt la Saint Wilexy !

Du nom d’un de nos  bateaux qui s’est un peu fait remarquer sur l’eau par le volume sonore de ses conversations … les mouettes ont trouvé leur maître !!

D’ailleurs, en voile ce matin, la révision du « cours » de la dernière fois nous a valu un florilège de bons mots sur la berge :

A.B. confondant un empannage (virage dos au vent) avec un emballage…

M.A.A. proposant de choquer le loft…. Et de battre la grand voile ! (la pauvre).

Il proposait aussi de «  rouler » en bateau (là on n’a pas compris, jusqu’à ce qu’il nous explique qu’avec un GPS de voiture on fait bien de la navigation…)

Quant à l’écoute de foc elle n’était qu’une corde jaune et la manille de grand voile , un truc !

Vendredi prochain, au lycée, y’aura sûrement interro !!

Côté vent, c’est un peu la malédiction. Ce matin, un souffle et cet après-midi la moitié d’un souffle.

On a quand même eu le temps d’apprendre à empanner (voir plus haut !) et à virer de bord (virage face au vent) avec une vitesse de 3 noeuds !! (5 km/h)... Encore une fois on est rentré à la rame à bras.

 

Les cyclistes -surfeurs ont connu une journée plus tranquille qu’hier puisque le trajet s’est déroulé sans bûche.

Il faut dire qu’ils ont fière allure avec leur beau casque de pro !

                             

Le matin, les vagues n’étaient pas de très bonne qualité et cela a généré des conversations « techniques » entre les vrais spécialistes qui fréquentaient le même spot que nous…

 

« Lorsque j’arrive à l’inside, et que le bowl creuse à cause du jus de baïne, je me rends compte que ça suce et que la gauche va fermer dans le break »

 

Vous avez 4 heures pour déchiffrer !

Sinon, vous demandez aux élèves qui ont suivi le topo surf fait ce soir par les moniteurs… ils vous donneront la solution.

L’après-midi, les vagues ont fait des efforts afin de permettre de glisser un peu plus et de se faire vraiment plaisir.

Sinon, certaines ont préféré jouer dans le sable...

 

Ce soir, tournoi de beach volley. Et bien sûr les deux lycées présents sont engagés (un France /Belgique en quelque sorte !)

Résultats : 1er et 3ème. La seconde place étant remportée par l’équipe des moniteurs UCPA…

Les équipes du lycée sportif belge sont nettement plus loin… !!

 

Demain, grosses vagues annoncées… peut-être ferons nous seulement du bodyboard (allongé sans se mettre debout sur des planches plus courtes et plus fines)

Quant à la voile, impossible de savoir s’il y aura enfin du vent ! Eole s'il te plait....

 

Et puis demain...c'est LA soirée chic ou choc (comprenez venez bien habillé ou pas !)

Nos élèves se sont entraînés sur le ponton et là encore, les mouettes n'ont rien compris !!

    

Bref, demain sera un autre jour…

 

JOUR 3

 

Aujourd’hui c’est la Saint Gontran… Nous aurions préféré Saint Eole ou Saint Zéphir !

Parce que ces deux-là sont restés couchés ce matin et la séance de voile s’est transformée en tour de manège !

Attachés par un « bout » (une corde en langage terrien) les uns derrière les autres, à la queue leu-leu, et tractés par le bateau à moteur du moniteur, nous avons fait des ronds dans l’eau.

Nous avons répété les manœuvres « comme si » il y avait du vent ! le sens de ce dernier étant indiqué par la pagaie du moniteur…

Faire de la voile, sans vent mais comme s’il y en avait, c’est une première pour le vieux professeur que je suis.  Comme quoi la pédagogie est inépuisable et inventive partout !!

Mais lorsque les bateaux ont été lâchés, voiles affalées, à 150m de la plage et qu’il a fallu ramer bras dans l’eau pour rentrer en faisant la course, l’activité est devenue plus physique.

Le bateau des profs ayant gagné (par déclassement du bateau précédent qui avait triché !) tout s’est bien terminé. Certes Monsieur LS a un peu mal aux épaules mais l’honneur est sauf ! Il faut savoir se sacrifier pour son métier …

Bref, le repas du midi en terrasse en tongs et en short sous un soleil qui chauffe doucement les épaules nous a récompensé de ces durs efforts.

L’après-midi, le vent s’est à peine réveillé (force 0,2 !) et sous la pression de nos élèves, l’activité s’est transformée en paddle simple ou collectif. Dommage car le vent s’est levé sur un des bras du lac et nous aurions probablement pu naviguer tranquillement.

Mais cela a bien plu à nos élèves qui ne se plaignent jamais d’une grande récréation.

Alors, tout a commencé par la présentation du matériel.

Paddle collectif à 8 ou 9 marins munis d’une grande pagaie simple.

Paddle individuel ou le capitaine est aussi le galérien.

 Et parfois détournement de l’embarcation quand deux galériennes décident de faire équipe et de régler le problème de l’équilibre debout…en restant assises !

Ensuite, l’esprit de compétition prend vite le dessus et une mini régate est organisée.

Deux tours autour des bouées rouge et blanche et retour à la plage…et que le meilleur gagne !

 

Evidement (presque)  tous les coups sont permis pour retarder l’adversaire.

 

Et il arrive parfois que l’on perde un équipier en route.

Après 1 heure d’opposition, impossible de connaître l’équipe vainqueur !

Qu’importe ! c’est l’heure de la dégustation du brownie maison servi au goûter. Il n’en restera pas une miette.

Côté surf, quelques péripéties en vélo mais tout est rentré dans l’ordre.

Petites vagues ce matin, aussi petites que les combinaisons toujours aussi difficiles à enfiler.

Les premières « mousses » (l’écume est ainsi appelée par les pros !) ont conduit aux premières chutes dans une eau toujours aussi froide.

L’amélioration progressive des conditions a permis à chacun de faire des progrès spectaculaires.

Une mention particulière à E.B. qui malgré de longs moments sous l’eau, ne s’est pas découragée et a réussi à se mettre debout avant la fin de la journée. Ne jamais rien lâcher… !

La vitesse d’apprentissage est surprenante chez nos élèves… Après quelques explications et trois tentatives, déjà certain(e )s sont debout sur la planche et surfent jusqu’à la plage.

Le retour en vélo s’est effectué plus calmement qu’à l’aller et le groupe s’est reconstitué sur le centre vers 17h30.

Ce soir … c’est match de foot sur grand écran. Allez la France ( et un peu l’Espagne aussi !)

Heureusement ce n’est pas France / Belgique !!

A demain

JOUR 2

 

Aujourd’hui c’est la Saint Rupert….. comme le nom du prof du lycée belge qui loge à côté de nous et qui « oublie » de surveiller ses élèves au coucher ! Donc on fait face et on fait nous-mêmes la police !!

Mais les nôtres ont été sages et à minuit nous étions dans nos lits.

Ce matin grand beau temps.

Un groupe part à l’océan en vélo pour le surf tandis que l’autre surveille la levée du vent pour gréer les catamarans.

A l’océan , il y a de la vague… de la mousse et du courant aussi mais comme le soleil est là, après l’enfilage des combinaisons, l’escalade de la dune et le cours théorique, on se jette à l’eau… fraîche !

Dès le début, S.M et B.EK ont enfilé leur combinaison à l’envers. Quant à Y.D. … il a carrément mis la jambe dans la manche et a eu besoin d’aide pour en ressortir.  

13° ça pique un peu à l’entrée dans l’eau mais ensuite, l’activité est tellement intense que le corps se « réchauffe »… un peu ! mais comme d’habitude nos élèves ont été formidables, surtout les filles !

Voici les « pink ladies » (tant pis pour le seul garçon du groupe !) et les grenouilles en action.

 

Bien sûr au début c’est un peu instable et les chutes sont nombreuses.

Pas mal pour une première journée!

La maison de la glisse nous accueille avec un repas chaud le midi et c’est bienvenu !

Après une journée dans l’eau, le retour en vélo est une belle séance de récupération…

 

Coté voile, si le départ s’est fait en douceur avec le gréage et le départ en remorque derrière le bateau de sécurité, la suite a été plus agitée.

Le petit coup de vent de l’après-midi a permis des sensations de vitesse que vous pourrez voir en vidéo sur le site. Mais pour certains, la vitesse n’a pas été bien maîtrisée et le bateau a refusé d’obéir. Donc, dessalage obligatoire !

T.P. et A. V. équipiers du jour, ont eu du mal à se positionner sur le bateau et ont choisi de s’assoir du même coté et coté voile… Mauvais plan ! c’est comme ça qu’ils ont pu nous dire que l’eau était à 16° !

Ce soir tout le monde est un peu fatigué… Mais Il est 21h30 et les profs doivent encore tenir debout au moins 2 heures. Nous faisons vraiment un métier difficile…

A demain !

JOUR 1

Bonsoir et bienvenue à Bombannes !

 

Aujourd’hui c’est la Sainte Lara… mais pour nous c’était Saint Olivier du nom de notre remarquable chauffeur qui a dû manœuvrer son immense car pour quitter le parking devant le lycée….

En effet une compétition de judo avait lieu au palais des sports et les voitures individuelles occupaient les lieux… dans tous les sens !

Résultat : une longue marche arrière pour redescendre la rue du lycée, guidé par une équipe de profs et de parents chargés de faire la circulation !

Mais nous sommes partis à l’heure… et le voyage s’est bien passé.

 

Huit heures plus tard nous avons pris nos quartiers dans le centre nautique, toujours émerveillés par la beauté des lieux.

 

 

 

Après l’installation dans les chambres et un petit briefing règlementaire sur les points essentiels à respecter, les horaires et le déroulement de la journée de lundi, il était 19h30, l’heure du dîner.

 

Mais la tradition des grenouilles des sept mares a été respectée et les terrains de beach volley et de mini foot ont été pris d’assaut, dès la fin du repas et  jusqu’à la tombée de la nuit…

Il est 21h30 et le coucher est prévu dans une heure. Pas sûr que cela se passe rapidement car ils ne sont pas très fatigués…

Demain, un groupe part, en vélo, passer la journée à l’océan pour le surf tandis que l’autre naviguera sur le lac en catamarans.

Donc, demain, nous aurons plein de choses intéressantes à vous raconter et vous montrer !

 

*********************************************************************************************************************************************************

    J-2....

 

 

 

 

 

 

 

Nous partons dans deux jours pour Bombannes avec les élèves de premières option EPS !

Nous ouvrons donc le blog pour vous donner les dernières recommandations.

Vous y trouverez chaque jour un nouvel article avec des photos et des "petites histoires"... comme d'habitude !

 

Tout d'abord : ATTENTION AU CHANGEMENT D'HEURE !!

Celui-ci  aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche et nous dormirons 1 heure de moins. Donc puisque le rendez-vous est fixé à 9h30, dimanche, devant le lycée, cela correspond à 8h30 la veille...

Bref !  en vous couchant le soir, vous AVANCEZ votre réveil d'une heure et le problème sera réglé !!

 

Nous devrions avoir une belle semaine ensoleillée au moins jusqu'à jeudi.

Sur l'eau la réverbération est aussi importante que sur la neige donc, n'oubliez pas la crème solaire et les lunettes !

pour les étourdis, voici à nouveau la liste "conseil" pour faire votre valise...

A dimanche !

 

RAPPEL TROUSSEAU

  • CHANGES COMPLETS  (JEAN,  PULL, POLAIRE, POLO….)
  • BONNET
  • COUPE VENT
  • TENUE DE SPORT + 2 MAILLOTS DE BAIN MOULANTS POUR PASSER SOUS LA COMBINAISON
  • VIELLES BASKETS OU CHAUSSONS DE VOILE
  • CHAUSSONS NEOPRENE POUR LE SURF
  • NECESSAIRE DE TOILETTE + SERVIETTES + DRAP DE BAIN
  • CREME SOLAIRE + PAIRE DE LUNETTES  SOLAIRES AVEC CORDON
  • PETIT SAC A DOS
  • 1 SEUL SAC DE VOYAGE
  • CARTE D’IDENTITE OU PASSEPORT (A AVOIR SUR VOUS)
  • CARTE VITALE
  • PIQUE NIQUE POUR L'ALLER